C O R P S exposition octobre 2014

C O R P S Enveloppe charnelle qui recouvre une belle mécanique, Mécanique qui souffre qui pleure, qui grince, à cause des accidents de la vie, de la maladie, de nous même qui n’en prenons pas assez soin. Corps, que parfois nous aimons ou détestons, Corps que nous sublimons ou abîmons; Corps,qui nous correspond ou pas et dans ce cas, corps que nous transformons, mutilons, au nom de critères de beauté, de critères sociaux ou religieux; Corps qui réagit à nos doutes, à nos peurs, nos angoisses et que n ‘écoutons pas ou peu, CORPS, qui est un sujet d’inspiration inépuisable et inépuisé pour les créateurs,  qu’ils soient peintres, sculpteurs, danseurs ou musiciens… Corps et esprit, deux choses indissociables et pourtant nous l’ignorons parfois et cela nous amène à ignorer et à refouler nos peurs, traumatismes physique et psychiques. Mais heureusement, notre corps lui nous le rappelle dans notre chair et nous oblige à faire face par nous même quand  nous le pouvons ou à nous faire aider, pour soulager ce corps de tous ces maux qui sont le reflets de nos blessures et de nos souffrances parfois anciennes. Notre corps, le corps de ceux que nous aimons ou que nous avons aimé et qui ne sont plus. Corps qui redevient ou pas, poussière… corps transfiguré ou défiguré par la souffrance, la peur

  • 0
  • 1.3 K